Bonus Homme

Magazine pour homme

Nettoyage de voiture : vers l’écologie et les économies

nettoyage-de-voiture-vers-l-ecologie-et-les-economies

Le lavage d’une voiture sale génère une pollution néfaste pour l’environnement. En effet, les nombreuses saletés issues de l’eau et des produits chimiques classiques se déversent sur les sols au contact de l’eau. Dès lors, il est important d’opter pour des nettoyants à base végétale et des méthodes de lavage qui favorisent l’économie d’eau dans une démarche respectueuse de la planète.

Nettoyage de voiture : des nettoyants végétaux adaptés

Les produits issus des végétaux respectent les normes environnementales. Ils sont essentiellement composés d’extraits naturels et d’huiles essentielles. Ces produits sont élaborés grâce à une méthode biotechnologique exceptionnelle qui porte sur l’hydro solubilisation des huiles essentielles dans l’eau. Ce sont des nettoyants exclusivement biodégradables qui ne renferment aucun composant chimique. De même, ils se désagrègent facilement.

En outre, les nettoyants à base végétale n’ont pas besoin de rinçage. Une simple vaporisation est largement suffisante pour le nettoyage. Ainsi, vous pouvez vous procurer un nettoyant voiture à base végétale qui a déjà fait ses preuves et bénéficie de nombreux avantages. Classés dans la gamme des produits écologiques, ces nettoyants assurent une propreté remarquable et sont particulièrement efficaces pour l’entretien régulier des véhicules.

Laver sa voiture en économisant de l’eau : les méthodes appropriées

Trois méthodes principales vous permettent d’économiser de l’eau en nettoyant votre véhicule. Il s’agit de la méthode sans eau, la méthode à vapeur et la méthode de jet haute pression.

La méthode sans eau

Écologique et économique, la méthode de lavage sans eau est très tendance. Elle ne consomme que 20 cl d’eau pour un nettoyage complet. Bien plus, avec elle, un seul produit est largement suffisant pour décrasser l’intérieur et l’extérieur de votre véhicule. Ce type de lavage se fait avec des produits bio et ne nécessite pas de rinçage quelconque du fait de l’absence de composants chimiques. Une certaine expertise est néanmoins nécessaire pour avoir un résultat de qualité.

La méthode à la vapeur

Le nettoyage à la vapeur est un lavage qui consomme environ dix litres d’eau pour un décrassage complet de votre véhicule. La vapeur sert non seulement au nettoyage de la carrosserie, mais aussi à purifier le circuit de climatisation, les sièges en tissu, l’habitacle du véhicule ou encore à éliminer les odeurs nauséabondes. C’est donc également une méthode écologique et économique.

La méthode du jet haute pression

Le jet haute pression est une autre méthode économique et écologique. Elle ne consomme qu’une centaine de litres d’eau. Pour avoir un meilleur résultat avec ce type de lavage, il est conseillé de commencer le nettoyage par le haut de la voiture. Aussi, il est important de bien frotter pour faire agir le produit. Vous pouvez ensuite rincer et faire passer un coup de peau de chameau pour ne pas laisser de traces.

Les nettoyants chimiques : une menace pour l’environnement

Les pays européens, en l’occurrence la France, utilisent plusieurs tonnes de détergents chaque année, selon une étude réalisée par la FEP. Ces détergents contiennent une quantité importante de produits chimiques. Fortement sollicités pour les lavages de voitures, ces produits sont déversés dans la nature et dans les eaux, menaçant le bien-être des espèces animales et halieutiques.

De plus, les nettoyants chimiques constituent un véritable handicap dans le processus de lutte pour l’économie d’eau. En moyenne, avec ces produits chimiques, il faut prévoir 400 litres d’eau pour un lavage portique et 100 litres pour un lavage sous pression. Il est donc fondamental de s’orienter vers des solutions de lavage plus respectueuses de l’environnement.

1 thought on “Nettoyage de voiture : vers l’écologie et les économies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *