Bonus Homme

Magazine pour homme

Musculation : trop consommer des protéines est-il dangereux ?

proteine musculation

Ce n’est plus un secret que consommer des protéines permet de développer ses muscles. C’est donc à juste titre que la plupart des sportifs s’en gavent. Chez les amateurs désireux d’améliorer leur forme physique, c’est le même constat. S’il est vrai que pendant un processus de musculation les protéines permettent de faciliter la récupération physique, mais également de donner aux muscles plus de tonus et d’embonpoint, il n’en demeure pas moins que dépasser sa portion quotidienne de protéine peut causer des ennuis. Vous êtes sportifs ? Vous avez l’habitude de consommer assez de protéines pour vite développer vos muscles ? Découvrez dans cet article les risques liés à la surconsommation de protéines.

La surconsommation de protéines peut entrainer une prise de poids

Les protéines permettent d’avoir des muscles, c’est évident. Mais l’une des conséquences qui suivent cet avantage et que personne n’évoque, c’est la prise de poids. Pendant un processus de musculation, une surconsommation de protéine agit directement sur la masse corporelle. Ce qui n’arrange pas forcément le sportif. En effet, en augmentant le tonus de ses muscles, ce que tout sportif désire, c’est avant tout d’améliorer ses performances, gagner en force, en vitesse, en agilité et en vélocité afin d’exploser ses statistiques. Il n’est donc pas question d’accroitre la masse corporelle. Prendre du poids fait normalement partie des choses à éviter à tout prix.  

Notez qu’en musculation, les efforts répétés comptent pour 70 % du résultat final. La consommation de protéine ne vient que pour bonifier le travail initial et légèrement accélérer le processus de musculation. Ainsi, pour éviter de prendre du poids il est déconseillé de s’appliquer un régime hyperprotéiné. Vous pouvez a priori consommer des compléments alimentaires spécialement conçus pour la cause. Découvrez ici un avis sur les protéines Foodspring.

La surconsommation de protéines peut entrainer des maladies du cœur

Les aliments riches en protéine n’apportent pas à l’organisme les autres éléments nutritifs essentiels. Pire, avec une alimentation surptotéinée, le sujet ingurgite assez de gras saturés et les calories utilisées par son organisme proviennent de matières grasses. Ces éléments rassemblés sont très défavorables pour le cœur. En effet, le gras saturé à lui seul est responsable de l’augmentation du cholestérol sanguin. C’est un gras nuisible pour les artères. Dans le même temps, l’organisme n’a plus les ressources nécessaires pour réparer les dommages à cause de l’absence des autres éléments nutritifs. Conséquence : le cœur à de plus en plus de mal à jouer son rôle.

Pour éviter de vous exposer à des maladies cardiaques, apportez à votre organisme des protéines sans exagérer dans les doses. Dans tous les cas, quel que soit votre rythme à la salle de sport, vous ne devez pas consommer trop de protéine animale afin d’éviter à votre organisme de produire avec les matières grasses plus de 30 % des calories.

La surconsommation de protéines peut entrainer des maladies rénales

Notez que lorsque l’organisme fait face à une surconsommation de certains éléments nutritifs, il les entasse ou les rejette. Dans ce cas précis, l’organisme n’utilise qu’une partie des protéines. L’autre partie des protéines consommées en excès est rejetée dans l’urine. Or, les protéines sont des éléments lourds qui demandent de la part des reins beaucoup de travail. Par conséquent, à force d’être sollicités plus qu’il n’en faut, les reins peuvent rapidement s’endommager.

Dans ce même ordre d’idée, une surconsommation de protéine peut entrainer des complications à un diabétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *