Bonus Homme

Magazine pour homme

Accueil » Auto » Comment vous servir d’une valise de diagnostic ?

Comment vous servir d’une valise de diagnostic ?

utiliser une valise diagnostic

La valise de diagnostic est l’un des outils apportés par l’évolution de l’électronique dans le cadre de l’entretien des véhicules. Elle permet d’analyser et de résoudre les problèmes présents sur votre voiture à moindre coût. Contrairement aux idées reçues, ce dispositif est relativement facile à utiliser. À cet effet, avant de vous diriger vers un garagiste pour déterminer tout problème sur votre véhicule, pensez à l’utiliser. Comment vous servir d’une valise de diagnostic ?

Comment fonctionne une valise de diagnostic ?

Il est important de noter qu’il existe deux types d’outils de diagnostic. Vous pouvez choisir entre les valises de diagnostic multimarques et celles monomarques. Les premières peuvent analyser plusieurs marques de voiture tandis que les secondes sont destinées à n’en analyser qu’une seule.

Pour pouvoir fonctionner, une valise de diagnostic doit être branchée à votre voiture à l’aide d’un connecteur ou d’une prise OBD-II. Vous pourrez ainsi obtenir des informations sur le fonctionnement du moteur et reprogrammer les éléments endommagés. Le fonctionnement de cet outil dépend de sa configuration avec les codes du constructeur du véhicule.

La valise de diagnostic compare les informations issues du capteur aux estimations initiales du fabricant. Grâce à cela, il est possible de déterminer l’état du moteur et de procéder à une réinitialisation de ses éléments en cas de dommages.

valise de diagnostics pour véhicules

Quand utiliser une valise de diagnostic ?

Afin de profiter au maximum de votre outil de diagnostic, il est nécessaire de connaître le moment opportun pour l’utiliser. À cet effet, vous devez vous servir d’une valise de diagnostic lorsque le voyant moteur est allumé. Ce signe représente généralement plusieurs pannes en rapport avec divers composants du véhicule.

A lire aussi  Nouvelle BMW Série 2 coupé

Notez qu’une valise de diagnostic haut de gamme peut faire bien plus que lire de simples codes moteurs. Vous pouvez donc également l’utiliser afin d’enregistrer les performances ou les statistiques de votre voiture. Elle permet également de prendre des mesures de données en direct afin d’affiner les causes de la panne.

Comment utiliser une valise de diagnostic ?

Toutes les valises de diagnostic sont assez semblables dans leur conception et leur fonctionnement. Vous devez donc suivre un processus d’utilisation unique, peu importe le type d’outils que vous utilisez.

L’utilisation d’un lecteur de code

Le but de l’utilisation d’une valise de diagnostic auto est d’obtenir les codes de diagnostic. Votre véhicule enregistre automatiquement ces derniers lorsqu’il détecte un problème.

Il s’agit du même principe que lorsque vous apportez votre voiture chez un mécanicien. Seulement, ici, vous utilisez un équipement plus sophistiqué et plus performant.

Le branchement de l’outil de diagnostic au port OBD-II

L’outil de diagnostic auto télécharge les données sur le véhicule à l’aide du port de diagnostic embarqué (OBD-II). Ce dernier vous permet d’accéder à tous les problèmes détectés sur la voiture. Si vous désirez accéder à ces données, vous devez d’abord brancher le connecteur au port OBD-II. Veillez à bien brancher la prise afin de bien communiquer toutes les informations à l’ordinateur de bord de la voiture. Pour que ce dernier puisse voir l’état du véhicule en temps réel, démarrez votre moteur. En revanche, sachez qu’il n’est pas nécessaire de procéder à un démarrage pour lire les codes erreurs stockés.

A lire aussi  Quelle est la différence entre un sticker et une décalco pour voiture ?

La lecture des codes de voiture

Les codes spécifiques créés par votre véhicule constituent la principale clé d’un outil de diagnostic auto. La valise de diagnostic sert à télécharger et à lire ces codes. Par la suite, ces derniers vous permettront d’engager les actions nécessaires pour remédier aux pannes. Voici comment procéder :

  • Allumez l’outil de diagnostic : cela s’effectue grâce à un bouton d’alimentation sur l’appareil. En revanche, un outil de diagnostic compatible Bluetooth doit pouvoir démarrer automatiquement. Sinon, vous devez allumer le dispositif depuis l’endroit où il se branche sur le port.
  • Accédez au scanner de diagnostic : il existe des valises de diagnostic qui peuvent scanner automatiquement les codes une fois qu’elles sont allumées. En revanche, d’autres disposent d’un bouton ou d’un menu « scan » qui permet de lancer l’analyse. Pour les appareils compatibles Bluetooth, vous devez utiliser une application spécifique. Il existe des modèles livrés avec leur propre application, tandis que d’autres ne sont utilisables qu’avec des applications tierces.
  • Enregistrez les données : l’analyse ne prend généralement que quelques secondes. Une fois qu’elle est terminée, l’outil affichera tous les problèmes et codes d’erreurs. Notez ces derniers si la valise ne fournit pas de détails les concernant ou si elle ne peut pas les enregistrer. Malgré tout, sachez que certains outils peuvent stocker les codes en les téléchargeant sur un ordinateur. D’autres peuvent également donner une explication directement sur l’écran du dispositif.
  • Effacez les codes : cette option est facultative. Vous pouvez l’utiliser si vous ne voulez pas laisser le voyant « Check Engine » allumé.

Sachez que vous devez toujours entrer le numéro VIN de la voiture si vous utilisez l’outil de diagnostic pour la première fois. Cela s’applique notamment si vous faites usage de l’appareil sur une nouvelle voiture.

A lire aussi  Camping-car et stationnement : les solutions

L’interprétation des données

Vous pouvez interpréter les données issues de la valise selon trois options :

  • rechercher le code panne sur Internet : vous pouvez vous diriger vers les sites web automobiles et ceux des fabricants pour trouver la signification du code,
  • utiliser un logiciel spécialisé : il existe des programmes tiers qui peuvent télécharger des codes de pannes et lire les informations à l’aide d’un ordinateur,
  • lire les informations directement depuis la valise de diagnostic : cette option est réservée aux outils haut de gamme.

Certains outils offrent plus d’informations que d’autres, mais, quel qu’il soit, il peut déjà vous donner une idée de base du problème.

La résolution des problèmes

Une fois que vous disposez des informations de base sur le diagnostic, vous pouvez passer à la réparation du véhicule. Ici, il est nécessaire de prendre en compte votre niveau de connaissance en mécanique.

À cet effet, vous pouvez résoudre les problèmes vous-même si vous disposez des compétences nécessaires en réparation automobile. Les codes de pannes constituent un bon point de départ qui permet de trouver et de résoudre les problèmes. Néanmoins, il est toujours important de bien entretenir votre voiture pour éviter les soucis.

Vous pouvez également engager un mécanicien professionnel pour réaliser la tâche si vous manquez d’expérience et d’outils. Cela peut coûter cher, mais il s’agit de la meilleure solution si vous ne pouvez pas réaliser les réparations vous-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *