Bonus Homme

Magazine pour homme

Magazine Homme » Auto » Conduire une voiture automatique : quelle est la règlementation ?

Conduire une voiture automatique : quelle est la règlementation ?

La réglementation de la conduite d'une voiture automatique en France

De nos jours, les voitures à boîte de vitesses automatique se répandent de plus en plus sur le marché automobile français. En effet, elles offrent un certain confort et une simplicité de conduite incomparable aux véhicules à boîtes manuelles. Cependant, il est essentiel de connaître les règles relatives à la conduite et l’apprentissage de ce type de véhicule. Dans cet article, nous nous intéresserons aux aspects législatifs et réglementaires qui touchent à la conduite d’une voiture automatique en France.

Permis de conduire spécifique pour les voitures automatiques

Tout d’abord, il convient de préciser que la conduite d’une voiture automatique nécessite un permis de conduire spécifique avec un code restrictif 78. Ce code indique que le détenteur du permis n’est autorisé à conduire que des véhicules équipés d’une boîte de vitesses automatique ou automatisée. Ceci s’explique par les différences techniques entre les deux types de transmission et la manière de les conduire.

Formation adaptée à la conduite d’une voiture automatique

Dans le cadre de cette formation spécifique, les élèves apprennent à maîtriser les particularités de la boîte de vitesses automatique ainsi que les techniques de conduite associées. Cette formation est en général plus rapide que l’apprentissage traditionnel puisqu’elle ne nécessite pas d’acquérir les compétences nécessaires pour la gestion du levier de vitesses et de l’embrayage, ce qui représente un avantage en termes de rapidité.

La conduite accompagnée (AAC) et les voitures automatiques

Il est également possible d’apprendre à conduire une voiture avec boîte de vitesses automatique dans le cadre de l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC), plus communément appelé conduite accompagnée. Cette formule d’apprentissage offre la possibilité aux élèves âgés de 15 ans ou plus de se former sur des véhicules équipés d’une transmission automatique.

A lire aussi  Mercedes Classe A (2012), un bijou de technologie

Réglementation en vigueur pour les accompagnateurs

Dans le cadre de la conduite accompagnée, l’accompagnateur doit répondre aux mêmes critères que pour un apprentissage avec une voiture manuelle : il doit être titulaire du permis de conduire B depuis au moins cinq ans sans interruption, avoir obtenu l’accord préalable de l’assureur du véhicule et ne pas avoir été condamné pour certains délits routiers pris en compte par le code de la route.

Le passage d’un permis automatique à un permis traditionnel

Pour les conducteurs titulaires d’un permis avec code restrictif 78 souhaitant passer à la conduite d’une voiture manuelle, il existe une procédure permettant de lever cette restriction après une formation complémentaire et un examen pratique en auto-école. Au terme de cette formation, ils devront réussir les épreuves pratiques imposées par la législation en vigueur pour valider leur sésame à la conduite d’une voiture avec boîte de vitesses manuelle.

Durée minimale de détention du permis automatique

Les conducteurs souhaitant lever la restriction 78 devront au préalable avoir détenu ce type de permis pendant au moins un an avant de pouvoir entreprendre la démarche. Cette période est destinée à assurer le développement des compétences de base nécessaires à la conduite et garantir ainsi une meilleure sécurité routière.

Avantages et inconvénients de la conduite d’une voiture automatique

La transmission automatique offre un réel gain de confort et de simplicité lors de la conduite. En effet, elle permet notamment d’éviter les désagréments liés au changement de vitesse ou au passage de l’embrayage lors des phases de circulation en ville ou dans les embouteillages. De plus, ces véhicules sont généralement équipés d’aides électroniques modernes facilitant la conduite et améliorant la sécurité.

A lire aussi  Équipement de Moto Racing : les meilleures options

Obstacles rencontrés auprès des auto-écoles

Néanmoins, il peut parfois être difficile de trouver des auto-écoles disposant de voitures automatiques adaptées à l’apprentissage, limitant les possibilités pour les personnes souhaitant se former uniquement sur ce type de véhicule. Par ailleurs, certains apprenants peuvent également éprouver une certaine frustration devant la distance qui les sépare de leurs camarades formés à la conduite traditionnelle, qui disposent d’un permis de conduire B sans restriction.

  • Avantages :
    • Confort et simplicité de conduite
    • Formation plus rapide
    • Possibilité d’apprendre dès 15 ans avec l’AAC
    • Aides électroniques à la conduite modernes
  • Inconvénients :
    • Offre limitée dans certaines auto-écoles
    • Frustration par rapport aux autres élèves
    • Restriction du champ d’action en tant que conducteur
    • Nécessité de former spécifiquement les accompagnateurs à la conduite automatique

En somme, apprendre à conduire une voiture automatique en France est parfaitement possible et encadré par une réglementation détaillée prenant en compte les particularités techniques de ces véhicules. Bien préparé et informé, il sera possible de choisir cette voie pour passer son permis avec confiance.

About Author