Bonus Homme

Magazine pour homme

Accueil » Auto » Quels sont les symptômes d’un joint de culasse défectueux ?

Quels sont les symptômes d’un joint de culasse défectueux ?

joint de culasse

Il est difficile pour quelqu’un qui ne s’y connait pas en voiture de savoir ce qui se passe réellement sous le capot de sa voiture. Très souvent le joint de culasse est repéré trop tard ce qui lui donne le temps de causer de gros dégâts. Si petit que peut-être le problème sur le joint de culasse peut engendrer de grands dégâts au moteur.

Voici comment vous pourrez alors détecter les symptômes d’un joint de culasse.   

Le thermostat : un symptôme clair

Le thermostat est un symptôme qui permet de détecter rapidement que votre joint de culasse est en train de se détériorer. En effet, il faut que l’eau qui arrive à température commence par se refroidir afin d’assurer une longue durée au joint de culasse. La mission du thermostat consiste à bouger afin de condamner une partie du circuit qui sera ensuite relié à une partie pour permettre le refroidissement de l’eau à travers le radiateur.

joint de culasse défectueux

Lorsque le thermostat est bouché, l’eau de refroidissement n’arrive plus à venir au niveau du moteur ce qui entraine un refroidissement avoisinant 95 degrés. C’est pour cela lorsque vous faites un long voyage, il est conseillé de s’arrêter une demi-heure, sinon vous risquez d’abimer le moteur.  

L’allumage des voyants au niveau du tableau de bord

Pour détecter un symptôme de joint de culasse, vous pouvez faire attention aux voyants qui se retrouvent au niveau du tableau de bord. Ces voyants sont des signaux de qui permet de détecter très rapidement un souci au niveau du joint de culasse. Lorsque vous détectez ses signes, faites une vérification du bouchon de vase d’élargissement ou au bouchon du radiateur.

A lire aussi  Nouvelle Lexus IS dévoilée

Si vous remarquez des liquides semblables à de l’huile de mayonnaise, cela signifie que le liquide de refroidissement et l’huile du moteur se sont mélangés. Si vous ne trouvez pas vite une solution, ce mélange pourrait endommager le moteur en perdant progressivement de la puissance.

Le système et le circuit de refroidissement moteur

Lorsque votre joint de culasse est de nature HS, votre radiateur devrait contenir beaucoup de liquide de refroidissement. Cela est indispensable parce que ce type de joint de culasse est plus exposé à de nombreuses fuites : soit au niveau du pot de l’échappement où des gouttes huileuses en découlent, soit au niveau de la vase d’expansion où la fuite est beaucoup plus visible.

Si vous détectez l’une de ces deux fuites, vous devriez vérifier les durites de votre radiateur ou du vase dans le cas où votre joint est de type HS. Le radiateur devrait être durci et il peut y avoir des bulles à la surface. 

Dans un autre cas, vous pourrez constater une mayonnaise à l’intérieur du circuit d’attiédissement. Cette substance grasse et pâteuse se produit après la rencontre entre le liquide refroidissement et l’huile contenue dans le moteur. Si vous détectez une telle substance, vous devez être certain que votre joint de culasse est défectueux.     

Lorsque le système de chauffage ne marche pas

Le système de chauffage permet aussi de détecter un joint de culasse. Lorsque vous remarquez que le système de chauffage ne marche plus comme cela devrait fonctionner et qu’il y a absence de chaleur dans le système de ventilation, il est possible que votre joint de culasse soit HS.

A lire aussi  Mercedes Classe A (2012), un bijou de technologie

Vous serez donc dans l’obligation de changer le joint de culasse. Pensez à changer aussi le liquide refroidissement et votre huile motrice.  

Le changement d’un joint de culasse n’est pas une tâche simple en ce qui concerne le joint de culasse prix, il est compris entre 30 et 100 €. Le prix est fixé en fonction de la panne, des dégâts et de l’état de votre voiture.  

Autres symptômes prévenant un joint de culasse HS

Le fait de maitriser tous les symptômes d’un joint de culasse ne pourra pas vous faire éviter une panne, il est donc important pour vous de savoir quand procéder au changement du joint de culasse. Si vous regardez votre huile motrice et que vous remarquez que l’huile est claire, il est possible votre huile soit entrain de vous lâcher. La fumée blanche dégagée est aussi un symptôme non négligeable.

Le contrôle du joint de culasse est important si vous voulez garder votre moteur pendant longtemps. Pour cela, veillez à faire attention aux différents détails qui pourront l’abimer. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *